Ressources            Membres

Se_marier_a_leglise_250x250

Le mariage : Comment devons-nous procéder ?

Le mariage n’est pas qu’une simple cérémonie ayant lieu dans un décor enchanteur, mais un engagement solennel d’un homme et d’une femme devant Dieu, l’Église et la société, et ce, pour la vie.

Pourquoi désirez-vous vous marier ?

Voici quelques questions à vous poser avant de dire « oui » :

Est-il approprié pour vous de vous marier ? Vous croyez-vous psychologiquement et socialement prêts pour le mariage ?

Les circonstances y sont-elles favorables ? Vous êtes-vous fréquentés pendant un temps raisonnable ? Devriez-vous attendre encore un peu ?

Qu’est-ce qui vous amène à vous marier ? Subissez-vous des pressions sociales ou financières ? Cherchez-vous à fuir une situation difficile ?

Avez-vous suffisamment de valeurs communes sur lesquelles fonder votre union ? Êtes-vous compatibles à plusieurs niveaux ?

Avez-vous des croyances religieuses similaires ? Croyez-vous qu’il sera facile de pratiquer votre foi et d’unifier votre famille ?

Connaissez-vous bien votre futur époux ? Connaissez-vous suffisamment son passé et son histoire personnelle ? Vous a-t-il dit ce que vous vouliez savoir à son sujet ?

Un mariage à l’Église est-il approprié pour vous ?

Voici quelques questions pour vous aider à faire le point:

Quelles sont vos croyances et où vous situez-vous par rapport à la foi chrétienne ? La foi occupe-t-elle une place importante dans votre vie ?

Pourquoi est-ce si important de vous marier à l’Église ? Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Quel lien entretenez-vous avec l’Église ? Et dans l’avenir, quelle place pensez-vous lui accorder dans votre vie ?

Pourquoi désirez-vous ajouter une dimension religieuse à votre mariage ? Un mariage purement civil vous conviendrait-il mieux ?
Ces questions sont importantes, car un mariage religieux ne doit pas être fait seulement par pure tradition, par convention sociale ou par appartenance historique à une religion. Il doit être significatif pour le couple qui en fait la demande et être cohérent avec leurs valeurs, leurs croyances et leurs pratiques ; autrement, la dimension religieuse est vide de sens.

Qui peut se marier à notre Église ?

L’Église est une communauté de croyants, c’est-à-dire, un ensemble de personnes qui se réunissent autour d’une foi commune, et non un centre de services religieux. C’est pourquoi le mariage à l’église ou célébré par l’un de ses représentants s’adresse d’abord et avant tout à ceux et celles qui professent et pratiquent la foi chrétienne. Le mariage religieux peut alors trouver sa pleine signification !

Si vous n’êtes pas vraiment croyant ni pratiquant ou que vous n’accordez que très peu de place à l’Église dans votre vie, alors un mariage civil serait probablement plus approprié, plus logique et plus cohérent pour vous.

Y a-t-il des frais applicables ?

Si vous fréquentez notre Église ou une Église sœur, vous n’aurez à débourser aucun frais. Vous contribuez déjà à la vie de nos Églises par votre présence, votre service et vos offrandes.

Si vous venez cependant d’une autre famille d’Églises, vous aurez alors la possibilité de louer nos locaux, avec votre célébrant, pour votre mariage.

Que se passe-t-il exactement lors d’une cérémonie de mariage ?

Sur le plan religieux, la cérémonie inclura des chants, des lectures bibliques, une prédication sur le mariage, l’échange des vœux, la bénédiction des alliances, etc.

Sur le plan civil, le pasteur publiera votre mariage, vous fera la lecture de vos droits et responsabilités civils, vous demandera votre consentement verbal devant deux témoins majeurs de votre choix et vous fera signer la déclaration de mariage pour les registres officiels du Directeur de l’État civil.

Qui est responsable de la cérémonie de mariage ?

Le pasteur est le premier responsable de la cérémonie et de tout son contenu. Tout changement à la cérémonie doit être approuvé par lui. Vous pouvez toutefois discuter avec lui des éléments que vous aimeriez y inclure (lectures particulières, musique spéciale, etc.).

À tout moment, le pasteur peut arrêter le processus de préparation au mariage et ne pas officier la cérémonie pour toute raison qu’il juge valable.

Seules les personnes désignées par l’Église (les pasteurs mandatés à cette tâche) pourront officier les mariages. Si un membre de l’Église désire officier un mariage pour un membre de sa parenté, il pourra alors en faire la demande au directeur de l’État civil à titre de célébrant-citoyen. Le mariage n’aura pas lieu cependant à l’église ni au nom de l’Église.

Quelles sont les étapes à suivre ?

Veuillez d’abord prendre rendez-vous avec le pasteur, au moins six mois à l’avance, pour discuter avec lui de votre demande. Vous déterminerez avec lui la date de votre mariage. Ceci doit être fait avant de prendre toute autre forme d’engagement concernant votre mariage.

Vous devrez par la suite remplir les formulaires que le pasteur vous remettra. Les informations recueillies (nom, âge, état civil, etc.) l’aideront à compléter la déclaration de mariage pour le Directeur de l’État civil. Vous devrez fournir votre certificat de naissance et tout autre document civil jugé nécessaire.

Vous devrez aussi suivre un cours de préparation au mariage et vous présenter à la pratique du mariage qui aura lieu peu de temps avant la cérémonie officielle. Toutes les personnes ayant un rôle actif durant la cérémonie du mariage auront à se présenter à cette pratique, ce qui contribuera à la qualité et à la beauté de la cérémonie en plus d’éviter aux futurs mariés bien des situations embarrassantes.

Devons-nous absolument suivre un cours de préparation au mariage ?

Oui, il est important d’aborder certaines questions avant de vous marier. Le mariage n’est pas qu’une simple cérémonie, mais un engagement pour la vie. La vie conjugale qui s’en suivra est beaucoup plus importante que la journée même du mariage.

Le cours vous permettra d’identifier des sources potentielles de conflits, de vous outiller pour la réussite de votre mariage, et surtout de faire un choix plus éclairé.

Nous traitons l’institution du mariage avec sérieux. Nous désirons bien vous accompagner dans cette nouvelle étape de votre vie, d’où notre approche personnalisée.

Et le remariage ? Peut-on se remarier au sein de notre Église?

Nous affirmons la permanence du mariage. Le Seigneur nous demande de tenir nos engagements, de respecter nos promesses et de ne pas séparer ce que Dieu a uni. Le mariage est une relation d’alliance qui unit deux personnes pour la vie. Peu importe les raisons pour lesquelles il est demandé, le divorce en soi constitue toujours un éloignement par rapport à l’idéal divin.

Nous reconnaissons toutefois que certaines situations déplorables peuvent survenir et conduire au divorce. Tout en continuant à maintenir l’idéal biblique de la permanence du mariage et de la fidélité conjugale, nous voulons offrir guérison et espérance aux personnes divorcées. La grâce de Dieu peut s’étendre à toute personne qui a brisé ses engagements conjugaux.

Nous pouvons considérer un remariage dans certains cas. Cela dépend d’un ensemble de facteurs. Vous aurez à en discuter avec le pasteur. Le fait d’être ouvert à des possibilités de remariage n’amène pas l’Église à banaliser les divorces et à approuver toute demande de remariage.

Stéphane Rhéaume, pasteur principal
Église chrétienne évangélique de St-Eustache

« Que le mariage soit honoré de tous. » (Hébreux 13.4)