Ressources            Membres

LeDialogueInterconfessionnel_208x246Le dialogue interconfessionnel : est-ce souhaitable et biblique ?

Certains peuvent demander s’il est convenable et biblique de dialoguer et de collaborer avec des Églises de confessions différentes. Certains craignent de s’y aventurer ou de voir leur Église y être associée de quelque manière que ce soit.

Qu’est-ce que le dialogue interconfessionnel ?

Le dialogue interconfessionnel est un processus de rapprochement entre les différentes Églises (catholiques, protestantes et orthodoxes) afin de favoriser une meilleure compréhension et appréciation mutuelles. Il se distingue du dialogue interreligieux qui, lui, est un processus de rapprochement entre les différentes religions du monde (christianisme, judaïsme, islam, etc.).

Ce dialogue et ce rapprochement peuvent conduire à une collaboration mutuelle à différents niveaux (projets sociocommunautaires, célébrations communes, etc.). La nature de cette collaboration peut varier en fonction de la convergence des croyances et des pratiques des Églises impliquées.

Notre Église sert et adore Dieu dans un esprit d’ouverture face aux autres communautés chrétiennes. Rejetant la compétition, la comparaison et l’isolationnisme, nous favorisons le dialogue, le rapprochement et la coopération avec les autres Églises de notre région.

 

Pourquoi le dialogue interconfessionnel ?

Bien que nous soyons sensibles aux raisons pour lesquelles certains hésitent à soutenir ce dialogue, nous l’encourageons pour les raisons suivantes :

Pour promouvoir l’unité chrétienne selon le désir de Jésus qui a prié pour l’unité de son Église (Jean 17). Cette unité n’a pas besoin de se manifester sur le plan institutionnel, mais du moins sur le plan pratique.

Pour connaître les croyances, les services et les ministères des autres Églises.

Pour surmonter les préjugés et les perceptions erronés que nous pouvons avoir des autres communautés chrétiennes et ainsi favoriser un meilleur voisinage.

Pour démontrer notre ouverture d’esprit et le respect que nous avons envers les autres confessions et traditions chrétiennes.

Pour s’inspirer des pratiques de l’ensemble du christianisme et ainsi se laisser enrichir par elles.

Pour favoriser le témoignage chrétien dans la société. La collaboration et la coopération embellissent la profession de l’Évangile.

Pour accroître notre influence sociale dans notre milieu. Le dialogue permet d’explorer des pistes d’intervention sociale pour mieux desservir notre communauté.

 

Le dialogue interconfessionnel ne signifie pas :

Que nous délaissons nos différences et nos particularités ecclésiales et théologiques.

Que nous renions la nécessité de la réforme protestante, et au sein de celle-ci, de la réforme anabaptiste mennonite.

Que nous renonçons à notre quête de la vérité et de la fidélité biblique.

Que nous affirmons nécessairement les croyances et les pratiques des autres Églises.

Que nous devons absolument nous engager dans des célébrations et des cultes avec toutes les Églises avec qui nous collaborons.

 

Le dialogue interconfessionnel signifie plutôt que…

Nous affirmons ne pas être les seuls dépositaires de la vérité, qui est Jésus-Christ. Dieu est à l’œuvre aussi à l’extérieur de nos milieux. Chaque tradition chrétienne peut susciter et nourrir la foi en Jésus-Christ à sa manière.

Nous accueillons la présence des autres Églises et traditions chrétiennes autour de nous, malgré nos différences et nos désaccords. Nous pointons tous vers Jésus-Christ bien que de manière imparfaite.

Nous reconnaissons ne pas pouvoir agir seul dans certains domaines, surtout en ce qui concerne les œuvres de bienfaisance. Nous voulons collaborer à construire un monde plus juste, plus humain et plus chrétien avec tous ceux et celles qui le désirent.

 

Le dialogue interconfessionnel à Saint-Eustache

Il existe à Saint-Eustache un groupe de travail interconfessionnel depuis déjà plusieurs années. Ce groupe de travail réunit des représentants et des responsables de l’Église catholique et des Églises protestantes évangéliques de la région.

Sur le plan religieux, ce groupe de travail a pour but de favoriser une plus grande compréhension mutuelles entre les différentes Églises de la région en permettant à celles-ci de partager leurs croyances, leurs services et leurs ministères (ex. semaine de l’unité chrétienne, expo-Bible).

Sur le plan social, ce groupe de travail a pour but d’évaluer les besoins du milieu et de mettre en œuvre différents projets de collaboration sociocommunautaire afin d’œuvrer auprès des plus démunis (ex. collecte de sang, pétitions, entraide humanitaire).

Notre Église désire promouvoir la foi chrétienne et être un témoin de la présence du Seigneur dans le monde actuel. Elle veut, par l’Évangile et de concert avec les autres Églises chrétiennes, apporter espoir, réconfort et sens à la vie.

Stéphane Rhéaume, pasteur principal
Église chrétienne évangélique de St-Eustache

« Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. » (Jean 17. 20-21)

“Vous êtes le sel de la terre… Vous êtes la lumières du monde… que votre lumière brille ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre Père qui est dans les cieux.” (Matthieu 5.13-16)