Ressources            Membres

LaCelebration_240x480La célébration : que faites-vous le dimanche matin ?

Semaine après semaine, notre Église se rassemble pour le culte dominical. Nos célébrations ont lieu chaque dimanche matin, de 10h à 11h30. Voici quelques informations sur la manière dont nous tenons nos célébrations.

Pouquoi vous rassemblez-vous le dimanche matin ?

Pour célébrer Dieu en communauté. Le culte dominical est le centre de la vie et de l’activité de l’Église. Il constitue le grand rassemblement du peuple de Dieu. Lorsque l’Église se rassemble le dimanche matin, elle répond à l’invitation de Dieu. C’est particulièrement dans la communauté rassemblée que la bénédiction de Dieu est déversée.

Pour grandir dans notre foi. La célébration chrétienne permet d’unir, de rassembler et d’édifier les croyants. Au moyen des différents éléments du culte, nous pouvons nourrir notre foi, mieux la comprendre et apprendre à l’appliquer dans notre vie de tous les jours.

Pour célébrer les rites chrétiens. La célébration chrétienne contient de nombreux éléments symboliques ainsi que des rites porteurs d’une grande signification (baptême, cène, présentation d’enfant, etc.). Ces rites symbolisent de différentes manières la foi chrétienne que nous professons.

Pour se recentrer sur l’essentiel de la foi. Nous soulignons et célébrons plusieurs fêtes chrétiennes lors de nos rassemblements (ex. Avent, Noël, Vendredi Saint, Pâques, Ascension, Pentecôte). La célébration est donc pour nous l’occasion de recentrer notre foi sur les événements fondateurs du christianisme.

 

Que faites-vous exactement lors de vos célébrations ?

Notre célébration est couramment divisée en cinq parties et suit le déroulement suivant :

 

Approchons-nous de Dieu
Silence et recueillement
Accueil, lecture et prière

Louons Dieu
Chants d’adoration
Offrande

Encourageons-nous devant Dieu
Partages et prières
Intercession pour le monde
Annonces communautaires

Écoutons la Parole de Dieu
Lecture biblique
Prédication

Répondons à la Parole de Dieu
Chant de clôture
Exhortation et bénédiction

 

Toute la célébration dans son ensemble a pour but de rendre un culte à Dieu, mais de diverses manières : adoration par le silence, par les chants (louanges), par la prière, par la confession, par l’intercession, par la prédication, par la Sainte Cène, etc. L’adoration ne se limite pas qu’aux chants, mais commence dès le début du culte.

La tradition protestante, et encore plus de nature évangélique, accorde beaucoup d’importance à l’exposition des Écritures. C’est pourquoi, lors de nos célébrations, une grande place est accordée à la prédication biblique qui dure environ 30 minutes.

La célébration protestante est aussi planifiée de manière à solliciter le plus possible la participation des fidèles. Ainsi, plusieurs personnes peuvent chanter, prier, partager, etc., sans qu’aucune pression ne soit exercée sur quiconque.

Nos célébrations sont empreintes d’un climat de sobriété. Le but du culte est de s’approcher de Dieu et de le rencontrer en communauté. Nous tentons de faire en sorte que rien ne vienne nous distraire de cet objectif là. C’est pourquoi nous valorisons la sobriété dans le déroulement du culte ainsi que dans nos présentations et interventions publiques.

Nos célébrations sont à la fois traditionnelles et contemporaines. Nous soulignons le fait que Dieu est au-dessus de nous (la transcendance) et proche de nous (l’immanence). Nous cherchons donc un juste mélange de spontanéité et d’ordre dans le culte. L’ordre n’est pas contraire à l’action de l’Esprit. Elle peut même contribuer à la qualité d’une célébration.

Nous tentons, lors de nos célébrations, de demeurer apolitiques dans nos paroles. Nous évitons de soutenir un parti politique particulier et d’utiliser notre tribune publique pour favoriser ou défavoriser un candidat qui se présente à des élections. Nous laissons les gens libres de leur allégeance politique. En tant qu’Église, nous préférons nous situer par rapport à des enjeux plutôt que par rapport à des partis ou des candidats.

Lors de nos célébrations, nous évitons aussi d’aborder les sujets bibliques ou théologiques qui portent à controverse. Le but du culte est avant tout de se centrer sur Dieu, de nourrir la foi des croyants et de les faire progresser dans leur réflexion et vie chrétienne. Les sujets plus controversés sont traités ailleurs dans un contexte qui s’y prête mieux et qui permet une plus grande interaction (ex. conférence, séminaire, étude biblique).

 

Comment abordez-vous le culte chrétien ?

Nous croyons que le culte chrétien est d’abord et avant tout une réponse de gratitude à l’égard de Dieu. Le culte n’est pas le moyen d’obtenir des faveurs de la part de Dieu, ni le moyen de gagner son approbation, ni de conserver ses bénédictions, mais le signe d’une reconnaissance sincère et profonde comme suite au salut reçu. Le culte est la manifestation de la reconnaissance que le peuple chrétien voue à Dieu pour ce qu’il a fait et pour ce qu’il lui a donné en Jésus-Christ. Si nous nous rassemblons, c’est d’abord parce que Dieu a agit !

Nous croyons que le culte chrétien vise d’abord et avant tout le plaisir de Dieu. Le culte n’est pas, en soi, pour les croyants. Il est pour Dieu et pour son plaisir ! Nous nous rassemblons dans le but de rencontrer Dieu en communauté et pour lui apporter l’adoration qu’il mérite ! Nous cherchons donc à ne pas confondre le but du culte des bienfaits du culte. Le but du culte est d’adorer Dieu. Mais parce qu’il est plein d’amour, de bonté et de générosité, Dieu aime déverser sur nous, lors du culte, ses dons et ses bienfaits – il nous parle, nous encourage, nous console, etc.

Nous croyons que la qualité d’un culte est d’abord et avant tout une question d’intériorité. Dieu regarde au cœur de l’être humain. Il nous invite à nous approcher de lui avec une foi sincère, honnête et respectueuse. La qualité d’un culte rendu à Dieu dépend beaucoup plus de l’intériorité des adorateurs (leur attitude, leur motivation, leur disposition de cœur, leur plaisir d’adorer, etc.) que de l’extériorité du culte (le type de chants, le style musical, la longueur de la prédication, l’ordre du culte, etc.).

 

Dans la pratique, à quoi tout cela vous conduit-il ?

Nous regardons le culte dominical comme étant un événement auquel Dieu nous convie chaque semaine. Le culte consiste à s’approcher de Dieu comme suite à son invitation. C’est Dieu qui nous invite à nous approcher de lui pour écouter sa parole et recevoir une grâce de sa part. Chaque semaine, Dieu nous invite à briser la dépendance du travail pour se reposer et le louer dans la communauté rassemblée. Le culte est le lieu où l’on rencontre Dieu personnellement et en communauté comme suite à son invitation.

Nous nous présentons au culte avec l’intention d’apporter quelque chose à Dieu et au peuple de Dieu. Nous cherchons à participer au culte dans cette perspective-là : pour adorer Dieu et édifier son Église. Peut-être avons-nous une parole d’édification pour l’Église, un mot d’encouragement pour les autres, une parole de consolation pour celui qui a en besoin, etc.

Nous nous attendons à une rencontre avec Dieu lors du culte ou à être interpellé par sa Parole. Si nous voyons le culte comme un événement auquel Dieu nous convie, cela signifie qu’il y a un Dieu qui veut nous rencontrer et nous parler. Nous écoutons avec notre cœur dans le but d’être touché et avec notre esprit dans le but d’être interpellé.

Nous tentons de discerner la valeur d’un culte même si nos standards personnels de qualité ou de spiritualité ne sont pas atteints. Nous essayons de garder à l’esprit que le culte est pour Dieu et non pour nous. Le culte n’est pas un conservatoire de musique pour une élite musicale, ni une université pour une élite intellectuelle, ni une salle de spectacle pour ceux qui veulent un divertissement, ni un parc d’amusement public pour les amateurs de sensations fortes mais un lieu de rencontre avec Dieu. C’est un lieu où l’on vient apporter notre reconnaissance et adoration et se laisser transformer par sa Parole.

Nous cherchons à ne pas confondre nos préférences personnelles avec l’action de l’Esprit de Dieu. Il y a diversité de manières de célébrer un culte : liturgique ou spontané, formel ou informel, structuré ou flexible, expressif ou méditatif, chants traditionnels ou contemporains. Dieu peut être véritablement adoré au sein de toutes ces formes de culte et l’Esprit-Saint s’y mêle comme lui seul sait le faire. Un culte libre ou spontané n’est pas nécessairement plus “spirituel” qu’une autre forme de culte !

N’hésitez pas à nous visiter ! Nos célébrations sont ouvertes à tous. Il nous fera plaisir de vous accueillir que vous soyez seul, avec des amis ou en famille !

Stéphane Rhéaume, pasteur principal
Église chrétienne évangélique de St-Eustache

« C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte. » (Hébreux 12.28)